select image 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Espace privé 
Vous êtes ici : Accueil > Culture/loisirs  > Le patrimoine > L'art contemporain

 L'ART CONTEMPORAIN

Ces œuvres ont été réalisées dans le cadre du programme “Les nouveaux commanditaires” de la Fondation de France, qui permet à des citoyens d’être à l’origine d’une commande d’art contemporain, et de choisir l’artiste chargé de sa réalisation.
Elles s’inscrivent dans l’action “création d’un patrimoine d’art contemporain” menée par la Communauté de Communes de Seille et Mauchère.
Avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication, du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle et du Conseil Régional de Lorraine.
 
Le lavoir de Phlin
 
 
Construit en 1852, le lavoir accueille l’oeuvre de Raoul MAREK depuis 1999
Le lavoir est un lieu central et historique du village. Les habitants de Phlin y sont particulièrement attachés. Ils ont souhaité qu’il soit restauré et remis en eau. La réfection du lavoir a été suivie par la création d’une oeuvre d’art contemporain de l’artiste Raoul MAREK, installée à l’intérieur du lavoir.
 
L’histoire du lavoir
Il a été construit en 1852. L’eau y coulait en continu dans ses deux bassins, alors que les maisons du village n’avaient que des puits extérieurs. Les femmes s’y retrouvaient pour laver leur linge. La lessive n’avait lieu que deux fois par an au début du siècle, et durait donc très longtemps, donnant aux femmes l’occasion d’avoir de longues conversations. Pendant des heures, elles étaient agenouillées sur des caillebotis en bois, les “choyottes”, et frottaient le linge avec des brosses en chiendent et du savon de Marseille, le tordaient puis le rinçaient. Elles le ramenaient chez elles en brouette, et le mettaient à sécher sur des haies ou à même le sol. La lessive y a été faite jusqu’à la fin des années 1940
 
 
 
La fontaine St Gengoult à Lanfroicourt
 
 
 
L’auge de pierre de la fontaine est recouverte d’une dalle de bronze, sur laquelle est insérée une boussole, et gravée l’inscription : “jamais le fleuve ne remonte à sa source toujours prends garde à ne pas troubler l’eau jusqu’à la mer du nord”.
Un bac prolonge l’auge ; des joncs y poussent. L’espace alentour est planté de saules, roseaux, fougères, frênes.
L’ensemble, sculpture et aménagement végétal, est l’oeuvre de Jean Villemin. La commande artistique a été passée par des habitants et des élus de Lanfroicourt, pour signifier leur attachement à la fontaine et au lieu, qui rappellent l’emplacement originel du village de Lanfroicourt.
 
 
 
Le terrain St-François d’Assise à Raucourt
 
 
 
Juste à côté de la mairie de Raucourt, un espace a été aménagé par l’architecte-designer Andréas Brandolini. Habitants et élus du village sont à l’origine du projet ; ils ont passé une commande artistique pour que le lieu devienne un espace de rencontre intergénérationnel autour du jeu.
L’oeuvre d’Andréas Brandolini associe traitement plastique, travail des volumes et des couleurs. C’est une juxtaposition de petits espaces de jeux et de détente, qui créent un lieu privilégié de rencontre pour tous : aire de jeux pour enfants, bancs sous la pergola, terrain de basket, terrain de pétanque et jeu de quilles couvert, qui permet à ce jeu traditionnel et très prisé d’être à nouveau pratiqué dans le village.
L’oeuvre a été inaugurée en 2003. L’artiste l’a baptisée “Le terrain St-François d’Assise”, pour faire écho au discours de St François d’Assise aux oiseaux, appel au bonheur et au respect.